Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/752

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


aïme les fauxIru'tts, érr. fyf noire qui fut jamais, ou parceque ne pouvant aimer le bicn de l’E- tat, elles s’estudient à rendrc o- dieux ceux qui en tienncnt le gou- vcrnail. Par ou l’on peutvoir,que les actions des Rcbeíles , &: le* bruits des Sediticux , ne diíFerent ny d’extraction, ny de genealogic, mais de fexe tant feulrment , les unes étant comrae des feniclles,. dont les autres ſonc lesmaíles.