Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/823

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


discours n. guìl rìy a ptnt des ont mdomtablt. L’O r i g i « e de cet Emblêmc est priſe de Pline, qui dans le 1 huitiéme Livre de ſon Histoire dit,

qu’aprés la bataille de Pharſale ,

, Matc-Ântoine fut le premier qui fit í voir des Lions à Rome , attellez à 1 ſon chariot de Triomphe. Ce qu on 1 peut nomraer par maniere de dirc,

une peinture muette des revolutions

| de ce temps-là, qui procederentla i pluſpart dela tyrannie de ee Vain- | queur inſolent. Ce futluy qui par la montrc publique qu’il fit de ces i ^°bles animaux ainsi domtez, vou- | lut donner à connoître que tout ce- 0 a\tpuissancc ;\tque les princi. paux Citoyens faiſoient joug ſous