Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/84

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


tnòmphe aU /#•\t75* & pour le dire enun mot , de la pcïseeutìoa de tous les Tyrans. Comme elle eft Elle du Temps qui revele tout , il nest pomt d’obſcurité qu’elle ne perce de les regards, ny point d’entrepnſe eon- tre les gens de bien, quelle nap- prenne pat le moycn de íbn Pere. Ainsi de la meſme bouche dont elle découvre les a&ions des cou- pables , elle ſoûtient celles des in- nocens, & défend si bien leur cau- ſe, qu’enfin elle leur fait rendre par la Justice ce que la violence leur a ravy. Gcla ſe remarque à- tout moment , par les excmples qu’elle mcfme nous en donne. Car elle nous fait voir quantité de gens, qui apres avoir été mal traí- tez durant quelque temps, ou par la mahce- de leurs Juges , ou par les lauíles pourſuites de leurs Ac- cuſateurs, ont eu cette gloire que de ſe juftifier des fautes qu on eur impoíoit, &: cette ſatisfa&ion G iiij