Page:Bayle - Dictionnaire historique et critique (1820) - Tome 1.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
xxj
DE LA ONZIÈME ÉDITION.

le XVIe. volume où ils occupent trois cents pages. Leur admission ou conservation dans le premier volume aurait retardé l’entreprise, et aurait dérangé la coupure des volumes qui est telle que trois volumes entiers (les IX, X et XIII) sont composés chacun d’une seule lettre.

II. Les quatre volumes de l’édition donnée par Prosper Marchand, quoique l’édition eût été commencée en 1714, sont datés de 1720, année où l’impression fut achevée. L’inverse a été fait pour l’édition centénaire ; tous les volumes portent la date de 1820. Cette uniformité peut être critiquée. À la page 392 du tome XI (daté de 1820), il est fait mention de l’édition projetée en 1821, et abandonnée depuis, des Œuvres chirurgicales d’Ambroise Paré. Dans le tome XII (publié avec la date de 1820) j’ai cité la Dissertation de M. Beffara, qui est de 1821. Je conviens que ce sont là des inconvéniens, mais ils ne m’ont pas paru très-grands ; et, en définitive, il a mieux valu, ce me semble, sacrifier la régularité à l’uniformité, que l’uniformité à la régularité [1]. C’était, au reste, quelquefois l’usage de M. Desoer, qui a daté de 1817 ses douze volumes des Œuvres de Voltaire, quoique les derniers n’aient été imprimés qu’en 1818.

III. J’ai rempli quelques-unes des lacunes qui existaient encore dans l’édition de 1740 [2] ; mais, malgré toutes mes recherches, il est trois articles où il m’a fallu laisser à faire à mes successeurs [3].

IV. Les doctrines de Bayle ont été souvent et très-longuement attaquées. Comme il entrait dans mon plan de ne donner que des éclaircissemens ou rectifications historiques ou

  1. Le premier volume de Bayle a paru en octobre 1820, le IIe. en janvier 1821, le IIIe. en mars, le IVe. en juin, le Ve. en juillet, le VIe. en septembre, le VIIe. en décembre 1821, le VIIIe. en février 1822, le IXe. en mai, le Xe. en juillet, le XIe. en septembre, le XIIe. en novembre, le XIIIe. en décembre 1822, le XIVe. en mars 1823, le XVe. en juin 1823, le XVIe. sera distribué dans le mois de mai 1824.
  2. Les articles que j’ai remplis sont ceux de Francus, IV, 587 ; G. Horstius, VIII, 210-211 ; Windeck, XIV, 579. J’ai complété une citation de l’article Loyer que les éditeurs de 1740 n’avaient point achevée.
  3. J’ai laissé en blanc des citations dans les articles Berault, III, 329 ; J. des Caurres, IV, 606 ; et Saint-Cyran, XIII, 41 ; faute d’avoir pu me procurer : 1°. Briève et claire défense de la vocation des ministres de l’Évangile contre la réplique de messire Jacques Davy, évêque d’Evreux, faite article par article sur la même réplique, Montauban, 1598, in-8°., de 498 pages ; 2°. Œuvres morales et diversifiées de Jean des Caurres, Paris, G. Chaudière, 1575, in-8°. ; l’édition de 1584 contient une autre dédicace que celle dont il fallait rapporter un passage ; 3°. Le Port Royal et Genève d’intelligence contre le très-Saint Sacrement de l’autel, par le père Meynier.