Page:Beauchamp - Mémoires secrets et inédits pour servir à l’histoire contemporaine, tome 2.djvu/354

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


au fond, mais non quant à la forme. Madame de Turpin écrivit au général Hédouville : « Les chefs de Chouans vont se rassembler à Pouancé dans trente-six heures ; ils communiqueront avec vous, et vos relations seront rétablies entre tous ces messieurs. J’ai demandé la permission de ne plus être comptée pour rien dans tout ce qui va suivre des opérations du conseil. »

Elle fut invitée à y assister par le général Hédouville et par les chefs de son parti ; sa santé lui servit d’excuse ; et, laissant marcher les négociations, elle se retira au château d’Angrie. Toutefois elle recevait à Angrie des courriers d’Angers et de Pouancé, et répondait de son mieux aux dépêches dont ils étaient porteurs.

Enfin le conseil nomma pour commissaires à Angers MM. de Bourmont, de Kainlis, de Fougeroux, d’Andigné de Mainœuf, et un autre officier pour la Vendée. Le jour de la séparation du conseil, M. de Suzannet le père arriva inopinément à Angers venant de