Page:Beaugrand - Jeanne la fileuse, 1878.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


VII.

DEUX BRAVES CŒURS.

Wish me partaker in thy happiness,
When thou dost meet good hap : and in thy danger,
If ever danger do environ thee,
Commend thy grievance to my holy prayers,
For I will be thy bead’s-man, Valentine.

(Shakespeare.)

Pierre Montépel qui dirigeait avec son père les travaux de la fenaison, avait remarqué, dès les premiers jours, la réserve polie, les manières douces et prévenantes et le caractère mélancolique des jeunes moissonneurs de Contrecœur.