Page:Beaugrand - Lettres de voyages - France, Italie, Sicile, Malte, Tunisie, Algérie, Espagne, 1889.djvu/196

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
199
LETTRES DE VOYAGE

est aujourd’hui gouvernée par le bey, sous le contrôle et la protection de la France. Le bey continue d’exercer un pouvoir absolu dans les affaires intérieures de la Régence ; mais la France se charge d’en défendre la sécurité à l’extérieur, et en administre les finances par l’intermédiaire d’un Résident général. Elle dispose par conséquent des ressources militaires et des finances du pays.

La population de Tunis est de 125,000 habitants, dont 75,000 Musulmans, 25, 000 Juifs et 25,000 Européens.

La langue universellement parlé à Tunis, sauf dans le quartier européen, est l’arabe ; seulement cet arabe est plus ou moins défiguré et transformé en un patois spécial, surtout par les nègres et les Maltais. En somme un assez grand nombre de mots et des plus usités à Tunis ne seraient pas compris, par exemple, par un Algérien, et réciproquement.

Les Israélites ne se servent de l’hébreu que pour les cérémonies du culte, mais ils écrivent « l’arabe parlé » avec les caractères hébraïques.

Parmi les langues européennes, il n’y a guère d’usité que l’italien et le français, mais principalement l’italien.