Page:Belin - Le palais des thermes et l’hôtel de Cluny.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
16

espèce, et qu’elles ont supporté, durant de longues années, et sans éprouver de dégradations sensibles, une épaisse couche de terre cultivée en jardin et plantée de grands arbresC.

L’architecture majestueuse de cette salle est remarquable par la simplicité de ses ornemens. Les faces des murs présentent trois grandes arcades, dont celle du milieu est la plus élevée, genre de décoration fort en usage au ive siècle. La face du mur méridional a cela de particulier que l’arcade du milieu affecte la forme d’une grande niche dont le plan est demi circulaire. Quelques trous pratiqués dans cette niche et dans les arcades latérales, ont fait présumer qu’ils servaient à l’introduction des eaux destinées aux bains.

Les arêtes des voûtes, en descendant