Page:Belin - Le palais des thermes et l’hôtel de Cluny.djvu/75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
71

transirais sur le séjour de Julien à Lutèce, semblent prouver que ce César fut proclamé Auguste au palais même des Thermes. L’opinion de Dulaure serait donc plus probable. Voici comment il s’exprime :

« Suivant la commune opinion, le césar Julien le fit construire pendant son séjour dans les Gaules, c’est-à-dire depuis les derniers mois de l’an 355, jusqu’au printemps de 361. En conséquence, on le nomme vulgairement le Palais de Julien, ou les Thermes de Julien. Il est certain que ce César a passé quatre ou cinq quartiers d’hiver à Paris, qu’il y habitait un palais considérable, et qui ne peut être différent de celui qu’on vient de décrire ; mais il ne s’ensuit pas qu’il l’eût fait construire. Julien, envoyé dans la Gaule pour en chasser des barbares qui la dévastaient depuis long-temps, employa les deux premières années de son séjour à composer des armées, à créer des finances, à faire une guerre continuelle ; et, les années suivantes, à réparer les maux innombrables que ces brigands y avaient causés. Ce n’est pas dans des temps de crise et de pénurie, que l’on pense à élever des palais. D’ailleurs, les goûts simples de ce prince, ses mœurs austères, son économie sévère, son éloignement pour le luxe et la magnificence, ne