Page:Bernard - Guide du skieur,1910.djvu/58

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
45
HABILLEMENT ET ÉQUIPEMENT

Une pince universelle (pour les grandes courses).

Une pharmacie de poche (au minimum, un paquet de pansement, un flacon d’alcool de menthe ou de cognac et un flacon d’éther sulfurique).

On allégera le chargement en ne prévoyant qu’une paire de raquettes pour 3, car, bien qu’une rupture de ski soit rare, il faut toujours s’y attendre.


Chargement proposé pour le skieur militaire en campagne.

Sur l’homme.

1 plaque d’identité.

1 chemise.

1 caleçon.

1 pantalon.

1 capote, ou veste ou vareuse.

1 paire de bandes molletières.

1 mouchoir.

2 paires de chaussettes.

Brodequins.

Chaussons en drap avec semelle, dits gants de pied.

Gants-moufles avec index.

Béret, muni d’une jugulaire ou bonnet de police.

Passe-montagne (éventuellement).

Cravate.

Paquet de pansement.

Lunettes.

Couteau.

Dans la musette.

Vivres du jour (1 ou 2 repas).

Quart ou godet en cuir.

Cuiller.

Fart et trousse pour réparations avec ficelle.

Crampons (éventuellement).

Dans ou sur le sac.

1 jersey.

1 jour de vivres de réserve (éventuellement).

Nécessaire individuel en aluminium [1]

Morceau de savon.

Trousse.

Livret.

Chemise de rechange.

1 brosse.

Paire de chaussettes de rechange.

  1. Le nécessaire individuel peut, à la rigueur, être remplacé simplement par une assiette en aluminium que l’on place dans la musette.