Page:Bernard - Guide du skieur,1910.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
56
GUIDE DU SKIEUR.

b. Montée en gradins obliques. — Cette montée ressemble à la précédente, avec cette différence qu’en élevant un ski, on le fait avancer en même temps, suivant une direction perpendiculaire à la pente (fig. 27bis).

Sur une neige assez résistante pour supprimer toute crainte d’avalanche,


Fig. 27bis — Montée en gradins obliques.


on peut gravir en gradins, des pentes même supérieures à 45 p. 100. Le skieur enfonce en principe son bâton sur la pente ascendante.

Lorsque la neige est durcie ou verglacée, il la coupe d’un coup sec de l’arête du ski.


Changer de direction sur terrain plat à la montée.

Sur un terrain plat ou une pente légère. — Le skieur peut modifier sa direction, par des demis à droite ou à gauche successifs exécutés avec vivacité.

a. De pied ferme. — Le mouvement commence toujours par le ski du côté du changement de direction.