Page:Bernard - Guide du skieur,1910.djvu/97

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
84
GUIDE DU SKIEUR

heures de marche, des haltes d’une demi-heure ou plus, pour manger. On choisira, pour ces haltes, des endroits abrités ou exposés au soleil, quand on ne trouvera pas des chalets ou refuges ouverts.

Pendant les haltes sur route ou piste foulée, où les skis peuvent être déchaussés, ceux-ci sont plantés dans la neige, devant le skieur ou à côté de lui, et les sacs placés contre les skis.

12° Examiner les skis, et en particulier les systèmes d’attache, à chaque halte ; serrer ou desserrer les courroies d’attache, procéder enfin à toutes les réparations nécessaires, avant de songer au repos ou au repas.

13° En cas de tourmente imminente, abandonner l’excursion on se rendre le plus vite possible au gîte le plus proche.

14° D’une manière générale, être toujours prudent et ne jamais rien entreprendre au-dessus de ses forces et suivre la grande règle de solidarité : Tous pour un, un pour tous.

Parmi ces règles, l’une des plus difficiles à observer est celle de la vitesse et du choix de l’itinéraire. Les skieurs débutants ou même les très bons skieurs, qui n’ont pas l’habitude de conduire un groupe, sont toujours tentés de se laisser griser par la vitesse, ou de choisir des itinéraires à pentes très rapides. Il est bien rare qu’ils n’en aient pas de regrets. Les chances d’accident et de rupture de ski se multiplient, d’où des arrêts, des pertes de temps, et finalement des courses