Page:Besant - Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde.djvu/413

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


un Turc (Musulman), un Rafazi, Imamshafi. Mais comprends que l’humanité est une. Le Créateur, le Compatissant est le même, le Nourricier, le Bienveillant est le même ; ne tombe pas dans l’erreur et l’illusion de la différence et de la dualité.

Un seul doit être servi ; le Gouroudeva de toutes choses est un, la nature est une et sache que ta lumière est une. Le temple et la mosquée sont une même chose, Pûjâ et Nimaz (la prière musulmane) sont une même chose, tous les hommes ne font qu’un, bien que divers en manifestation ; ainsi Dieu et les démons ne font qu’un, comme les Yakshas et les Gandharvas. Les Hindous et les Turcs proviennent de la nature différente du monde extérieur dans des pays différents. Les yeux, les oreilles, le corps, sont de même fabrication : une combinaison de terre, d’air, de feu et d’eau ; Allah, exempt de signe est le même ; les Purânas et le Coran sont une même chose, une est la nature et une la fabrication.

Ainsi que du feu s’élève une fusée d’étincelles qui après s’être séparées viennent à nouveau se perdre dans le (même) feu ; ainsi que d’un tas de poussière, de nombreuses particules remplissent les airs qui disparaissent ensuite dans la même poussière ; ainsi que dans l’eau se forment de nombreuses rides, qui cependant ne sont pas appelées d’un autre nom que celui de l’eau, ainsi du sein de la Forme universelle, les êtres conscients et les inconscients se manifestent, mais ils se perdront dans ce dont ils proviennent.

(Gourou X, Kavitu).

Certes, il n’y a rien dans tout cela à quoi le cœur de chacun de nous ne puisse répondre,