Page:Bethléem - Romans à lire et romans à proscrire, 7e éd.djvu/11

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
PRÉFACE




Cet ouvrage n’a plus besoin d’être présenté au public.

Il est connu dans toutes les parties du monde : depuis près de quinze ans qu’il a paru, il a obtenu auprès du clergé, des familles et des œuvres, un succès considérable ; pour beaucoup, il est devenu classique.

Il se recommande à tous par les services qu’il a rendus, par la multitude de renseignements qu’il donne, par le bien qu’il a réalisé, et enfin par les hautes approbations dont il a été honoré.

C’est une œuvre utile et nécessaire, disait la lettre pontificale adressée à l’auteur le 7 mars 1919… C’est pourquoi Sa Sainteté vous exprime ses vives louanges pour votre initiative si opportune et une satisfaction non moins sentie pour le succès qui l’a couronnée jusqu’ici…

La suprême approbation du Souverain Pontife, ajoutée à tant d’autres, a déjà consacré le succès de notre petit livre. Elle groupera, en rangs plus serrés encore, le public catholique autour de l’œuvre de salubrité morale et d’apostolat catholique dont Romans à lire… fut le premier essai.

L. B.