Page:Bibliothèque de l’École des chartes - 1906 - tome 67.djvu/480

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LETTRES DE PHILIPPE LE BEL


RELATIVES À LA CONVOCATION


DE L’ASSEMBLÉE DE 1302.


La Collection des documents inédits sur l’histoire de France s’est enrichie en 1901 d’un volume consacré aux Documents relatifs aux États généraux et Assemblées réunies sous Philippe le Bel et publié par M. Georges Picot. C’est un vaste recueil renfermant le texte ou l’analyse de 1,070 documents, mais ce nombre ne représente qu’une partie des actes de diverse nature qui furent expédiés à l’occasion de ces grands événements. Nous avons à déplorer beaucoup de pertes. Si nous désirons connaître les formes de la convocation à l’Assemblée de 1302, nous n’avons d’autre source de renseignements que les numéros I, II et III du recueil de M. Picot. En réalité, nous n’avons pas trois documents isolés, mais un seul renfermant la copie des deux premiers[1] et transcrit sur un registre en papier utilisé à Montpellier pour conserver les principaux actes concernant les affaires de la ville et quelques testaments. Ces textes nous apprennent à peu près de quelle façon furent convoqués les communautés de la sénéchaussée de Beaucaire. Par ses lettres du 15 février 1302[2], Philippe

  1. A. 1302, 15 févr., Paris. Lettres de convocation du roi adressées au sénéchal de Beaucaire (Picot, no I, p. 1-2), vidimées dans :

    B. 1302, 13 mars, Roquemaure. Lettres du sénéchal de Beaucaire au gouverneur royal de Montpellier (Picot, no I, p. 2-3), transcrites dans :

    C. 1302, 16 mars, [Montpellier], maison du consulat. Transcription de B renfermant A, suivie du procès-verbal de la présentation de A et B faite aux consuls (Picot, no III, p. 3-4), Bibl. nat., ms. lat. 9192 (anc. 8409), fol. 83 vo. Ces textes ont déjà été publiés par Ménard dans son Histoire… de la ville de Nismes, t. I (Paris, 1750, in-4o), p. 143.

  2. Document A.