Page:Binet - Henri - La fatigue intellectuelle.djvu/125

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


FI-d125-fig. 48 - Variation tracé sphygmomanométrique selon position-2.png
Fig. 48. — Même expérience que dans la figure précédente, avec cette différence que la contre-pression est de 120 millimètres. On voit que l'effet est contraire, c’est-à-dire que l'amplitude des pulsations augmente lorsque le sujet se met debout.


FI-d125-fig. 49 - Variation tracé sphygmomanométrique selon contre-pression.png
Fig. 49. — Tracé sphygmomanométrique pendant un effort musculaire (pression énergique du pied contre le sol). Le tracé inférieur correspond à une contre-pression constante de 70 millimètres, et le tracé supérieur à une contre-pression constante de 120 millimètres. On voit que dans le tracé inférieur l'amplitude du pouls diminue pendant l'effort et dans le tracé supérieur elle augmente. L'effet est donc inverse dans ces deux cas.


ment à ce que la station verticale a agi différemment sur la pression du sang et sur l’amplitude du pouls ; elle a pro-