Page:Binet - Henri - La fatigue intellectuelle.djvu/127

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


graphe pendant un calcul mental, soit en prenant dans les mêmes conditions un tracé de pression graduelle avec le sphygmomanomètre ;

FI-d127-fig. 50 - tracés - contre-pressions constantes différentes.png
Fig. 50. — Série de tracés sphygmomanométriques pris pendant des multiplications mentales, avec des contre-pressions constantes de valeur différente. La pression est indiquée en centimètres par un chiffre placé à gauche, en dessous de chaque tracé. La multiplication est faite entre les deux traits verticaux.


le pouls capillaire, sur ces deux genres de tracé, présente parfois une amplitude moindre que pendant l’état de repos ; parfois aussi il n’y a pas de