Page:Binet - Les altérations de la personnalité.djvu/115

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


sibilité apparente toutes les espèces de sensibilité peuvent être conservées et mises en jeu par des moyens appropriés. Mais ce n’est pas tout ; l’étude attentive des réactions précédentes montre que bien qu’elles émanent d’une pensée, cette pensée est encore incomplète sur bien des points, puisqu’elle ne peut aboutir, dans certains cas, qu’à des mouvements d’adaptation erronés et qu’elle est incapable de se corriger elle-même. M. Myers, en analysant ces expériences, a remarqué avec raison qu’elles rappellent un peu celles où l’on étudie les mouvements instinctifs d’un animal, après l’avoir privé d’un certain nombre de ses ganglions nerveux ; tel mouvement instinctif peut se produire encore, mais sans discernement.

Nous avons déjà passé en revue la sensibilité tactile, musculaire, douloureuse ; il nous reste, pour être complet, à faire mention de la sensibilité élective. On entend par cette expression l’aptitude que présentent certaines malades à être influencées par une personne et par celle-là seulement ; tel somnambule, par exemple, ne voit, n’entend que son hypnotiseur et n’obéit qu’à lui. Peut-être ne devrait-on pas donner le nom de sensibilité à un phénomène qui est certainement beaucoup plus compliqué que la faculté de percevoir des sensations. Quoi qu’il en soit, on observe de l’électivité dans les phénomènes inconscients qu’on peut provoquer à l’état de veille chez une hystérique, et en voici un exemple très net. Chez certains sujets, le bras qu’on lève pour le mettre en catalepsie ne reste levé que si c’est l’expérimentateur habituel qui le tient ; le contact d’une autre personne peut être reconnu et distingué, car souvent l’ordre d’une autre personne n’est pas obéi ; et c’est en vain que celle-ci soulève le bras et cherche à le maintenir en l’air un moment ; aussitôt qu’elle le quitte, il retombe ; et parfois même, il refuse de se soulever et se raidit pour résister.

Nous abordons ici des phénomènes complexes, dont l’analyse est difficile pour le moment, et qui même seraient révoqués en doute s’ils n’étaient pas en continuation avec