Page:Binet - Les altérations de la personnalité.djvu/120

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


l’idée d’appliquer les graphiques à l’étude de ces mouvements, mais il se plaçait dans des conditions un peu différentes de celles qui nous occupent actuellement et nous aurons à revenir plus loin sur ses expériences.

Généralité des mouvements subconscients. — Parmi les faits bien élucidés par la méthode graphique, il faut d’abord signaler la généralité des mouvements subconscients ; ces mouvements ne se produisent pas seulement, comme on pourrait le croire, dans les régions insensibles, mais dans toutes les parties mobiles où l’on applique un appareil enregistreur.

Il en est ainsi notamment pour les mouvements respiratoires de la cage thoracique. Si on prend le tracé respiratoire, on constate que les excitations de la peau, dans une région insensible, peuvent le modifier chez certains sujets, de telle façon qu’on ne peut pas mettre en doute la présence d’une pensée inconsciente ; j’ai vu chez quelques personnes le mouvement respiratoire suivre le rythme d’une série de piqûres ou d’une série de battements du métronome, alors même que les excitations se suivaient à des intervalles d’une seconde seulement. Une telle influence des excitations extérieures sur les mouvements de la respiration n’est pas extraordinaire, si on l’explique par des causes purement psychologiques ; et nous verrons bientôt la preuve qu’il y a dans la malade une intelligence inconsciente qui fait exprès, en quelque sorte, de produire ces résultats.

Importance des mouvements. — L’importance des mouvements subconscients est généralement plus grande dans les régions insensibles.

Pour bien constater cette différence, il ne suffirait pas d’appliquer deux tambours enregistreurs sur deux régions symétriques, dont l’une serait sensible et l’autre ne le serait pas ; les résultats qu’on obtiendrait par cette méthode seraient tout à fait défectueux, par suite de la difficulté où on se trouve d’avoir des appareils rigoureusement comparables. Le mieux est de faire deux expériences