Page:Binet - Les altérations de la personnalité.djvu/272

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


jours éveillée, et un jugement bien capable de compter les jours, puisqu’il peut faire des multiplications et des divisions[1]. »

Nous n’avons rien à ajouter à cette conclusion, parfaitement exacte ; nous nous contentons de rappeler combien de fois déjà dans ce livre une série d’expériences nous a conduit à cette notion des sous-consciences, qui travaillent en dehors de la conscience principale.

  1. Pierre Janet, op. cit., p. 263.