Page:Blanc - Histoire de dix ans, tome 5.djvu/351

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE XII.


Procès Hubert. — Couronnement de la reine d’Angleterre; le maréchal Soult à Londres. — Condamnation du lieutenant Laity. —Louis Bonaparte forcé de quitter la Suisse. — Naissance du comte de Paris. — Évacuation d’Ancône. — La Coalition se ranime. — Fermentation générale des esprits. — Réveil du fanatisme religieux troubles à Reims; mort du comte de Montlosier. Procès de M. Gisquet contre le Messager. — Ouverture de la session de 1839. — Dernier combat de la Coalition contre le ministère. — Attaques du parti légitimiste. — M. de Genoude; son portrait. — Traité des 24 articles imposé à la Belgique; abandon du Limbourg et du Luxembourg. — Chute du Cabinet du 15 avril jugement sur le ministère Molé.



Dans les derniers jours de l’année qui précéda celle dont nous retraçons le souvenir, le 8 décembre 1837, vers dix heures du soir, un préposé des douanes, nommé Pauchet, se trouvait de service sur le quai de Boulogne, lorsqu’un paquebot arrivant de Londres jeta à terre ses passagers. La pluie tombait à flots. Un homme venant de la jetée passe en courant devant Pauchet et laisse tomber un portefeuille que celui-ci ramasse aussitôt. L’inconnu est en vain rappelé il avait disparu. Le portefeuille ne fut pas réclamé on finit par l’ouvrir, et l’on y trouva une lettre signée Stiégler et qui semblait indiquer un complot formé contre le