Page:Bloy - Histoires désobligeantes.djvu/219

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


gave ta famille, crève-là si tu peux, amuse-toi et viens me trouver demain, rue Ramey, 366, chez le papa Bissexlil. Tu demanderas monsieur Renard. C’est bien compris, n’est-ce pas ? Bonsoir.



Il faut croire que ce magnifique avait un don rare de pénétration et qu’il savait admirablement ce qu’il faisait, car les deux hommes partirent le lendemain soir pour Barcelone où les appelait sans doute une affaire de grande importance.