Page:Boccace - Décaméron.djvu/302

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Les paroles de cette canzone montrèrent très clairement l’état de l’âme de Philostrate et quelle en était la raison. Et peut-être l’aurait mieux montré encore le visage de telle dame qui était dans la danse, si les ténèbres de la nuit survenue n’avaient pas caché la rougeur qui était montée à son visage. Mais quand il eut fini sa chanson, beaucoup d’autres furent chantées, jusqu’à ce qu’enfin l’heure d’aller dormir fût venue ; pour quoi, la reine l’ayant ordonné, chacun se rendit dans sa chambre.


────