Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/136

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
136
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

le centuple promis ici-bas à ceux qui honorent Dieu de toutes leurs forces, et le repos éternel réservé au travail et au sacrifice, dans la terre des vivants. « Sa Grandeur, s’adressant alors aux donateurs, leur dit : « Monsieur le seigneur et madame la seigneuresse, la bouche ne doit s’ouvrir dans l’Église que pour louer Dieu ; mais la reconnaissance est un devoir de la Religion ; je puis donc m’en acquitter dans le lieu saint et l’offrir à Dieu comme un hommage qui lui appartient et donc il est jaloux.

Souffrez donc, qu’au nom de tous, de la Religion et de la Patrie, des Pasteurs et des brebis, de la génération, présente et de la génération la plus reculée, je vous remercie de l’immense sacrifice que vous faites pour la gloire de Dieu et l’amour de vos frères. Veuillez bien croire, qu’en ma qualité de Pasteur, je veillerai soigneusement à ce que vos intentions bienveillantes soient scrupuleusement respectées.

« En attendant, les mains de tous se lèvent vers le ciel, pour y aller chercher d’abondantes bénédictions pour vous et pour toute la famille seigneuriale.

Dans mes voyages, j’ai bien des fois admiré la foi vive des anciens bienfaiteurs de l’Église qui s’est peinte elle-même dans les magnifiques