Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/205

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
205
ANTOINE MANSEAU.

seigneur Bourget dans l’Église de la Providence le dix Avril, après lequel son corps fut transporté à Joliette et inhumé dans l’Église paroissiale, le douze du même mois. C’est là que sa mémoire, qui est celle du juste, sera éternelle. In memoria œterna erit justus ; ab auditione mala non timebit.

Pour la satisfaction du lecteur, nous donnons ici, dans toute son étendue, le compte rendu des funérailles solennelles que lui firent les citoyens reconnaissants de la ville de Joliette.

Ce morceau, publié dans le temps, dans les journaux, et dont l’auteur a voulu disparaître sous le voile de l’anonyme, renferme des détails trop touchants pour ne pas intéresser vivement tous ceux qui ont connu le regretté M. Manseau.

« Elle pleure, elle verse des larmes amères, cette patrie pleine de foi, sur un membre distingué du clergé, sur monsieur le Grand-Vicaire Manseau, Chanoine honoraire, ancien curé de Joliette, et retiré depuis deux ans, à l’hospice de St. Joseph. C’est dans cet asile béni, qu’assisté de Monseigneur de Montréal et de plusieurs prêtres, il a rendu sa belle âme au Dieu dont il s’était efforcé de répandre partout la gloire.

La mort, qui le frappa le sept de ce mois, à