Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/45

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
45
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

lamment disputée de part et d’autre fut remportée par M. Lacombe à une majorité de 36 voix. M. Joliette n’entra en chambre qu’à la suite de l’heureux résultat de la contestation de cette chaude élection.

Ce fut, paraît-il, le premier exemple d’un procès de ce genre en Canada. Est-ce pour cette raison, que la corruption électorale n’y pût triompher de la justice ?

Mais le triomphe du député légitime du comté de Leinster fut de bien courte durée, car le lendemain de son entrée à la chambre d’assemblée, le parlement fut dissous par l’arrivée de la nouvelle de la mort de George III.

Comme on le voit, la contestation avait duré trois ans ; c’était autant de temps qu’il en fallait, pour rendre sur la cause en litige, un jugement prudent et pesé au poids de la sagesse.

Aux élections suivantes, M. Joliette fut élu aux acclamations unanimes de la même division électorale.

Tout le monde avait confiance en son dévouement, sa droiture d’intention, ses talents solides et son patriotisme éclairé. Il ne brillait pas en chambre par ces éclats d’éloquence qui soulèvent, passionnent, électrisent les auditeurs, mais sa parole facile,