Page:Bonin - Biographies de l'honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau, 1874.djvu/77

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
77
L’HONORABLE B. JOLIETTE.

s’écouler qu’avec le secours d’un grand nombre de bras. Ce défaut le fit abandonner, et aujourd’hui, il n’en reste plus que quelques vestiges, au milieu des marécages situés en arrière du Collège et du Noviciat des Clercs de St. Viateur.

XXV.

Perte de vingt mille billots.


Ce ne fut pas le seul échec qu’éprouvèrent les affaires de M. Joliette, en cette année de 1837.

Au moment où tous les billots de ses chantiers d’hiver couvraient la rivière, aux alentours des moulins, une crue extraordinaire des eaux, refoulée par un vent violent, rompit les chaînes qui retenaient les booms. Alors une débâcle effroyable eut lieu. Vingt mille billots s’ébranlèrent, et se précipitant les uns sur les autres, culbutèrent de la chaussée dans les rapides.

Une digue s’était formée au pont des dalles ; un instant, on avait conservé l’espoir de voir s’arrêter ce torrent débordé. Mais à peine un quart d’heure s’était-il écoulé, que le pont, cédant à l’énorme pression des eaux envahissantes, se disloqua avec un craquement épouvantable, laissant un libre passage aux billots qui, bon-