Page:Bouquet - Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 11.djvu/261

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


r

xij^x" INDEX

après son retour de Jérusalem. 263. n. &lg â«3^| Fondation du Monast. de S. Paul defc^ *11^B ville, par Pétronille, femme de Geofrot, CaMÀ,<i^^H d’Angouléme, qui y fut enterrée dans Untef a^H . 6-c. t’^Ê^Ê

Un certain Hubert bâtit le’ Monuten» oV ̃ J^l S. Marie de Noyers Evrard Abbé ;J !H ’Mannoutier, est fait, pretm’er Abbé de Hojml ^H , a. n. J J^H

Environ cette même année, Alain, CoMi ’HLI de Bretagne, fait serment de fidélité à Robot j^H Duc de Normandie. 212. n. l^H

L’an 1030 deJ.C. 1030 ’iH

Fin de la guerre civile excitée par hsa&. J^H contentemens dés fils du Roi Robert. 364. «, ’’J^| Robert, Roi de France, et la Reine Constance ’1^1 font faire pour tes Reliques de S. Sarinieoaa -d^| tombeau enrichi d’or, d’argent et de picrm «1^1 précieuses. I,eRoiassiste à latranslation du corps ’Ifcfl de ce Saint le 25 d’Août, et le porte lui méat ̃̃J^Ê avec son fils Robert au lieu qui étoit préptri sfj^Ê pour l’y enfermer. 566. c. n. Le même Bai >| étant à Poissy accorde à Adralde, Abbé da <J^| Monastère de S. Vincent et de S. Germain m -^H fauxbourg de Paris, un Diplôme royal par W- Jj^| quel il abroge toutes les mauvaises coatoMI ̃ï$^Ê que le Comte Drogon avoit établies par force, *ï>|^| sous prétexte de l’Avouerie dans les tenu dépea- <| dantes de cette Abbaye. 580. n. 597. a. jH (Voyei le Tome X.) ,’JH

Dédicace de l’Eglise de S. Vincent de Mali k ^^H le 14 Mai. 435. n. Incendie de l’Eglise de S. D. .-j^Ê d’Arras. 123. n.. • WM

Gérard, Evèque de Cambrai, dédie fEgbtt ^H de N. D. de Cambrai le 17 Octobre. 418. 1. 11 jM fonde le Monastère de S, André, ibid. ^^H Guillaume V, dit le Grand, Duc d’Aquitain», !̃ et Comte de Poitiers, s’étant fait Religieux de <^H l’Abbaye de Maillerais meurt le 31 JaoTier. "SM . n. M

I-eger succede au B. Burchard dans l’Arche ^H vêché de Vienne. 5.6. n. Vers cette année, H Arnaud est fait Evèque de Maguelpnne. 454. «. ^M L’Empereur Conrad célèbre la fête de M- ^1 ques à Ingelheim. Ernest ; Duc d’Allemagne ^H (ou de Souabe) qui s’étoit révolté contre l’Em- JH pereur, reçoit la liberté de rentrer dans son Db- ^M ebé, à condition qu’il fera serment de noursum» ^M avec toutes ses forces, comme ennemi de l’Etat, ^M Welielon, l’un de ses partisans qui avoit trou- fl "blé lé Royaume de Germanie par ses factioo». «  Ernest n’accepte pont cette proposition, et JM perd son Duché. Il est déclaré ennemi DO- H blic de l’Empereur qui confère ce Huche à M Herman frère puîné d’Ernest. L’Empereur, H de l’avis unanime des Grands, fait excommunier «  Ernest et ses partisans par les Ev<tyue* et ’S fait vendre publiquement leurs biens. 619. 6. t. «  Ernest chassé de son Duché, vient en dont H trouver le Comte Eudes son parent, dont n M n’obtient aucun secours contre t Empereur « 

  • •«̃ ̃ ™-t 9

Saint Olaùs, Roi et Martyr, est mis an» H injustement par les Norvégiens. 309. c. H L’an 1 03 deJ.C. fl

̃< Robert, Roi de France, meurt. «’&. *• S Irtn reversta^^okiL 263. n. 548. e. n. s Petronilla coftfux Gaufredi Com. Engoliitn. fundat Monaïlerium S. Pauli de Bolavilla ubi posteà tepelilur^ilùA. b-c. « f


.V. Mariœ Sucarieitsis Monast. àb Huberlo i/uodant exstructum cujus primus Abb. i Evrardus qui el Major is-Blcmast. Abbas -O erat. 218. a. n. î

Circà hunc annum, Alanus, Britan. Com. srrvitium et fidelitatem Norman. Duci Ro- c bertopromittit.’2. ry 1

AnnoChjx/i630.

Finis belli civilis advenus Regem Robertum ri filiis e.icitati. 36 ! n. Robertus, Franciœ < Ilex, et Constanlia Reyina S. Satiniano lo- 1 i ulum auro, aryento yemmisque pretiosis or- i nattim romponunt. Hr.r Senonis adest trans- t lutioni corporis.rjusilrm Saneti quod cuni filio j suo Roberto delatuni propriis. manibus in < paralo luco rqmnit VIII Calenil. Septembris. j r 5(’>0. c. n. Idem Rrx Robertus in Ptsciacerui 1 Palatio regium prweeplum concedit Adraldo t Abbali SS. Yincenlii rt Grrmani in suburbio ] Paria, i/uu injtnlas consuetiidines à Drogone I C.ninilv Ailrortitioiiis sjucic in villis Abbatiœ » riiortax jioiitîis «&f<)~< !<. ~80. Il. 597. n. t Vide Tenu. X.) i

<

.s ! Yincenlii Melensis Errlesia dedieatur II. ht. Mail. ’i35. n. Et’clesia IL M. in tit’ilalc ] Mlnbatcnsi /lammis eonsiimitur. 1"23. n. < (ieranlus, Episvopus Camerac. Ecclesiam H. ,V. C.amerai’emis dédient 17 Oclobr.’ 418. ( rr Monu.slrrium S. Andreir fundat. ibid. I tllclmtis V Aquilon. Du.r et Contes l’ulav. laynm tlu lux, in Mnlliueens. Ca-no- < lut* )lt»iticltiis foetus Ml pridiè Calend. l’ebruitni. ’278. n. v

Lroilrt/aruts II. llitrfhiirdo m Archiepisr.

ttnitixi sureedit. ">r>t>. n Circà hune annum,’ Arniildua ireatur Mni/ahn. Episeop. 454. n. Imperattir C.huanradus <ipud Inyelnheijm Pum/iii i-flebral. Ernestus, Alenmnniœ Dtt.v, pniii adcersùs Imperatorem reMlts, Duratutii nxipit ed /<̃</<• ut U’rhclunem Mil item .Miiiin ijiii iniillis /m luiiiihus Rei/num turbaci-rat, (/imsi limtem lliipiiblicarurti omnibus mus jursc jwrclur idque se facturum cum Saerutuento cinifirniuret renuit Ernestux et A Ou’dtitm aniittit. Ernrstu hoste publieo Imfiri aluns declarato, Ihicnlus ejus eonfertur ab Ifiijniiiliiri,- llrnniinno ejusdem Ernesti fralri /union tùm cumtiiuni consilio omnium Prinijium Hfi/m, Ernestuin et sequaeesab Episcopis en oiiiimiiih -ari fneit Imperalor, eorumque /•<•* pubLieari jubel. Gl’.t. b. c. Erneslus Duraiùa diyuilnte priratus, peryit in Eranriam l/ilinain oïl thlonem (’oui tem propinquum simm, a ijwi nihit solulii euntrà Imperaturem susapit. fi a.

S. Oln/its, liex et Martyr, injuste péri »in/i<r ii .Virrri/is. 309. C.

Anno Chr. 1031. A^«.

ObiL Roberliu Re.v Franciee. H8. b.^