Page:Bouquet - Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 11.djvu/302

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


1 CHRONOLOGICUS, liij

%J !u-Tli»rte» des différentes possessions du Mo- 1 f «itère, périatent dans 1 incendie. 288. d. 428. t.*M.’t..

i Pendant que la peste eierçoit ses ravage* à l’ Rouen, les Religieux de Fontenelle ou S. Van J k drille y portent le corps de S. Wlfran il s’y j .0

  • ° frit plusieurs miracles. 476 ; e. d. i

llort de Hugues, Abbé de Lobbes Adélard loi succède. 415. d.

Ptpias met au jour son livre intitulé Elément î MlhuLimentdetSciencet. 355. d. i Cette année et la précédente, il y eut une de disette. 21. d. Sécheresse pendant toute i rsonée. Mortalité en-deça de la Seine dans le my« de Caux. 17. d. On voit en Bretagne deux femmes réunies par la partie inférieure en un «ul corps. 169. d. J

L’an 1054 de J. C.

Le Roi de France, Henri, vient en Normandie à la tête d’une grande armée pour combattre le Duc Guillaume. II entre avec Geoffroi-Martel dans le Comté d’Evreux, et il donne une pute de «es troupes à son frere Eudes, pour entrer en Normandie par le Beauvoisis au-delà de la Seine. Les Normans ayant à leur tète Robert, Comte d’Eu, et Roger de Mortemer, trouvent les François en désordre à Mortemer, les uns étant occupés à piller et à brûler le pays, les autres plonges dans la débauche des femmes. Ik les attaquent, les François plient et prennent la fuite. Raoul deChambrier, Général de l’armée du Prince Eudes, est tué dans le combat. Gui, Comte de Ponthieu, frere d’Enguerrand tué à Arques, est fait prisonnier. Le Duc de Norman* die, pour effrayer le Roi et l’obligér à se retirer, lui fait annoncer la défaite des François à Mortemer. Le Roi ayant appris le malheur de ses troupes, se retire précipitamment. 46. e. 47. a. b. n. 83. d. 148. c. 207. c. 282. d. e. 4. 247. c. n. 316. n. 340. c. 356. a. 379. Le Dur de Normandie fait fortifier Breteuil vis à vis le château de Tillieres, que le Roi lui avoit enlevé depuis long-tems il y établit pour gouverneur, Guillaume fils d’Osberne. 47. i.

Vers cette année, le Roi de France, Henri, prend et brûle le château de Gomercy. 475. c. Lt Dimanche 1 Janvier, Robert Duc de Bourgogne, étant au château de Dijon, accorde aux Religieux de S. Bénigne le droit de Taverne, et leur donne la permission de vendre leur vin même pendant le Ban du Duc. 614. b. Hoel, Duc de Cornouaille, prend possession de la Principauté de Nantes. 372. a. Révolte de Baudouin et de Godefroi. 23. a. 219. a. /,29. a.

Les Romains supplient l’Empereur de pourvoir d’un Pape au S. Siège il envoie Gébéoard, Evèque d’Eischtat en même tenu il fait P»»er secrettement des lettres à tous les Seigneurs d’Italie les plus braves et les plus accrédites et tes prie d’observer les démarches du Duc Godefroi, et d’empêcher qu’il ne forme quelque projet désavantageux à l’Etat. 61. a. Henri fils de l’Empereur, est sacré Roi à À>x-la Chapelle. 61. a. 1C4. d. Le jour de la terrarum piurima. 288. d. 428. e. 429. a. Pette apud Rotomagum grattante, Monachi FontanellentetS. Wlfravmi corput Rolhomagum déferont, ibique piura édita mùracula. . «. d.

Hugo, Lûbient, Âbbat,obil : mettait Adelardut. 415. d.

Papias librum, tcilicet Elementarium doctrinse Rudimentum edit. 355. d.

Hoc et tuperiore attno, frugum penuria non modica. 21. d. Diuturnâ ticcitaû lellut ea>i aretcil. Mortalitatit luet cit Sequanam grai viler detœvient, Caletensetn pagum occupât. i 7. d. loi Britannid dua mulient in «no corpore tn/êrtài. 169. d.

Anno Chr. 4054,

i Rew Francia, Henricut, magnum ewercitum t in Normanniam ducit contra Guillelmum Dũ cem ; Rem euro Goiffredo Martello Comilalum s Ebroicensent ingrediitur alterum agmen Otloni r fratri suo committwn per Behacentem pagum i trant Sequanam destinât. Normanni Ducibus • Roberto, Comité Aucenti et Rogerio de Mor~tuomari, Franeot reperiunt apud Mortuummare in incendiii et mulierum ludibriit occupatot. Pralium committitur, Franci cedunt, et taluti tua fugd consulunl. In pugnd oectt ditur Radulphut, Camerariut, Princeps etrers cilàt Odonis Guido Pontivi Cornet, [rater Engelranni apud Arcat interempli, capitur. i Guillelmut, Dttip Normanniœ Henri’ci Régit terrendi et effugandi causa, eum per Nuntiot e certiorem facit de clade à Francit apud Mortuummare accepta. Rex ut tùorum infortunium accipit, d Normannicd infettatione concito gradu rétro pedem retrahit. 46. e. 47. a. b. n. 83. d. 148. c. 207. c. 222. d. e. | 247. en. 316. n. 340. c. 356. a. 379. b. 1 Duw Rormanniœ contra Tegulente cattrum ii tibi à Rege dudum ablalum, aliud Oppidum r non deleriut, quod Bretolium dicitur, instaurat, et Willeltno Otberni /Mo cuttodiendum commendat. 47. b.

Circd hune an. à Rege Fr. Uenricoexpugnaturet incenditur castrum Gomrrcium. 475. c. r- A’ 17/ Kalentl. Februar. die Dominicd x apud castrum Divionem Robertus, Duao Bur•X gundiae Monachit S. Benigni Divion. tabern nam venalemconcedit, et licenliam vinumsuum vendendi tempore etiam Banni Ducis. 614. b. e Hoel, Cornubiœ Cornet, Principatum Piannetensem adipiteitur. 372. a.

i. Balduinut et Godefridut rebellant. 23. a. 216. a. 429. a.

Henricut Imperator à Romanis inlerpel> latut ut Antistitem Sedi Apostolicœ provi-,it deret, miltit Gebhardum Emttadentem Episicopvm ; datitque clanculùm litterit ad omnet qui in Italid opibus aut virtute militari plu c rimùm polcrant deprecatur tôt ut Ducem e Godefridum, ne quid forte mali éonlrà rempvblicam machinaretur, observent. 61 a.

a Uenricut Imperatorit filiut Aquitarani

’A contecratur in Regem. 61. a. 164. In