Page:Bouquet - Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 11.djvu/339

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


19

«e INDEX

frétât in Flandriam, et ad Minorem-Britan’ niam fugit. 209. e. Willelmus Rew Autumnati lempore Angliam redit, Comités Rogerum et Waltheofum «ru tyalterum tniltil in carccrem. Waltheofiu, jussu Régis exlrà Wintoniam civitatem ductut. securi perculitur. 209. e. 315. a.

Gui Helmut, Re& Anglim, apud Fiscannum legem instituât, ne qui* pro morte, lui parentis, in hominem imurgeret, nisipalrem autfilium interfeeisset. 379. d. Dirsanclo Paschœfiliam luam permanum Joannh Archiepiscopi consecrandatn in Ecclesid Fiseannerui offert. Chronicon breviusS. Stephani Cadom. hoc refertadann. 1079. 379. d.n.

Edgitha, quondam Anglorum Rrgina, obit même Decembri. 209. a. 315. a.

Gaufridus Martini, Presbyter A ndegavensis, Berengarium impelit. 529. e. Cireà hune annum, Eusebius- Bruno Episeopus Andrgav. Berengario tuum errorem quodam S. Ambrosii de sacramenlis textu protegere nitenti retpondel, ad fidem sufficere ut Verbi Christi Domini virlute panem el vinum ]wsl comerrationem, venim Christi Corpus et Sanguinpm firri credatur ; et rjus rei modum ordinemque non esse inquirendunt. 530. a.

llildebrandus Papa pluribus Synodis derernit ut, srcundùm instituta Canonum, Pres- (li’rtait lit, srrupidt’ini inititut4i C(#nontim, Presbylrri ujcores non habeant adversùs hoc derrHum protinus vehemenler infremuit Iota factio Clrricorum, hominem plane hmreticum, H resani dogmatis esse clamitans. 66. b. c. ConriliumRotomagmse,cui prœsidenl Willelmus, Angliœ Rej-, et Princeps Sormannur, et Joannes Arrhiepisropusrumsuffraganris suis. Ibi judiratum MonachosS. Audoem, <<< Archiepùcopum invaserant anno prœceilcnti cum armatd manu virorum, per Abbatias rarrtribus ri’trudendos esse àd plaritum Archiepiscopi. 379. d. nn. 387. a.-n. Reliquiœ S. Mevenni ab Ecclesia S. Florenlii in Itrilanniam translata : 43.c. Corpus S. Thcobildi rerlusi Yû-entid Vangadiriam transfertur. 292. n. r

Inj.ingonensi Dùrce* fundaiur Molismense Crpttobium, cujus priwtu Abùas Robitlus exstat. 198. c. 284. d. [Anno 1075. 169. e.) Ordo Grai ;<iirr,oni*t^r. m Lemovicensibus’ instituilur. 169. e. {Anno 1077. 410. b. c.) Berno fil Abbas lezeliacensis. 385. a. VU Calend. Maii, obi tut Hermanni Marrhionis, filii Berlholdi Ducis, et posteà Cluniacensis Monarhi. 24. b.

I Calend. Februarii, visum est in cxpIo signum : oriente sole, diur columnœ aurei coloris dejrtrâ Icevâque simuî oriebaniur. Soc te prmcedniti ~a-lestem arcum sereno calo plerique lidrrunt. Frigus validusimum, ethybernâ ticcitate arent ownia, in tantùm ut flumina non superficie tenus glacic et nstricta, sed totn prœtcr solitum in glackiti conversa se réfugie dans la Bretagne. 209. «. U l*1M Guillaume retourne en Angleterre l’i-Z* ’fi suivant, fait mettre en prison le» Comte» lS H et Walthéof ou Vautier. Ensuite il fait «MAL. «*i Walthéof hors de Winchester où il ThTSl «S tranchée. 209. e. 316, o. "T .3 Guillaume. Roi d’Angleterre, étant à Fècaa» établit une Loi suivant laquelle il est débuta r à toute personne d’attaquer l’assassin de ion m. 1 rent, à moins qu’il ne s’agit d’un père ou am fils. 379. d. Le jour de Piques il fait conwerar t-i sa fille par les mains de Jean Arche»éqûe d» 1 Rouen dans l’Eglise de Fécamp. La petite Cknmi. $ que de S. Etienne de Caen rapporte ce fait i fmm. née 1079. 379. d. n. j

Edgithe autrefois Reine d’Angletem meurt ’̃ au mois de Décembre. 209. a. 315. a. ’v Geofroi-Martin Prêtre d’Angers atUqoe i Bérenger. Vers cette année Bérenger voulut défendre ses erreurs par un passage du Hnt i des Sacremens de S. Ambroise, £uiebe-Bn>> non, Evèque d’Angers lui répond que la foi exige seulement de croire qu’après la conséaation le pain et le vin sont devenus, parl’rffic*. 1 cité des paroles de N. S. le vrai Corps et le mi j Sang de J. C. et que quant à la manière et aux ̃ circonstances avec lesquelles s’opere ce myiterc elles ne doivent pas être l’objet de notre curio-’ site. 530. o. *j

Le Pape Hildebrand renouvelle dans pin- i sieurs Conciles les Canons qui défendent la ̃̃ Mariages des Prêtres. La partie du Clergé qui ne vivoit plus dans le célibat, s’élève avec Tu- "’̃ reur contrw ce Décret, et traite le Pape de réritable hérétique et de partisan d’une Doctrine insensée. 06. b : c. t ’̃ *Vj

Concile de Rouen, où président le Roi d’Ail- *J| gleterre Duc de Normandie, et l’Archevêque Jean accompagné de ses Suffragans. On y condamne les Moines de S. Ouen qui avoient j attaqué l’Archevêque l’année précédente à b j tête d’une trompe de gens armés à élre en- 1 fermés dans/yffférentes Abbayes aussi long- j tems qiu*^Arci>evêque le trouveroit bon. 379. i d. nn. 387. a. n. 3

Translation des Reliques de S. Meven, de j l’Abbaye de S. Florent, dans la Bretagne. 43*. j c. I-e Corps de S. Thibaut reclus, est transféré de | v’ioence à Vagandizza. 292. n. J Fondation de l’Abbaye de Molesme dans le j Diocèse de I^angres. Robert en est le premia j Abbé. 198. c 284. d. {Celte’ Abbaye est fondée en j ÎO75. 169. c.) j

L’Ordre de Grandmont prend naissance dans J le Uwosin. 169. e. (L’année 107 ?. 410. c.) 1 Bo-non est fait Abbé de Vézelai. 385. a. J Le 25 Avril, mort du Marquis Herman, fils du j Duc Btvtoid, et Moine de Cluni. 24. b. j Le 27 Janvier, il paroit un signe dans le 1 Ciel ru lever du soleil on vit s’élèvera droite j et à gauche deux colonnes aussi brillantes q« 1 l’or. La nuit précédente quelques persown i avoient apperçu un arc-e^n-l^el quoique I*J 1 fût p».r et qu’il n’y eût point de nuage». ï«** j extraordinaire sécheresse les rivières ne aoat ̃ pas jei ;tt-Tnerit prises à la surface, elles parotoe»’ 1