Page:Bouquet - Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 11.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


phum nomine ;t quem genuit Balduinus FI Robertum Frisium Balduini V primogenitum vocat ; non Robertus, sed Bhlduinus VI natu major erat.. Bàbertum dicit m cohjugium accepisse filiam Florentii Ducis Frisionum Robertus non filiam Ducis Florentii sed viduam ejus Gertrudem duxit uxorem. Chesnianam HUtorùe hujus Editionem contulimus cum Mss. Codd. Reg. 5506. 2. Uticensi, et S. Audoeni Rotomagensis quorum Lectiones varias notavimus. ALI. Plures habuit Historix sux Scriptorcs Ecclesia Virdunensis. Bertarius nono secnlo 31 primorum hujus urlm Episcoponim corifecit brève Chronicon quod prosecutus est Monachus S. Vitoni ad usque Thcodcricum 40 Episcopnm, qui vixit medio XI seculo ; tandem Laurent ius, priùs Z^odiensis S. Lanrcntii, postmodùm S. lïtoni ïirdunensis Monachus, eorumdem Prremluw Historiam ah nnm Cnristi 1018 ad J | îi continuavit. Qme videra t oerdis, ont e.v t’ optimis selegerat commentants, fucc magna cura [Jttcris exauUts est Laurent iui. t’eterum seripta -natutè distringens, corurn sentent iam’-eeu fabulas ncglcrit, qui Gallicarum Ecclesiarum origincm vcl ab Apostolis, i-l à 72 Disvipulis repeubani. Ecclesiasticam non ri^do conscripsit J/istoriam Laurent ius, sed et secufaria multa narrât qualia sunt < ’lissent ioncs et bclla Ducem x’infe-’ ̃taris Lotharingùe Godvfridum <

r>tcr et Impcratorem Henri- j i

-urn III, q,à Mosellanam scu j J lotharingiam Snpcriorcm Ci- t nrdo Alsatite, atque Comitatum 1 ’irtiuncnscm lîichardo ,,rbis ] ^piscopo foncesscrat. Descripta l- Il fait Robert le Prison fils aine de ’"Baudouin V ; c’est Baudouin VI »- qui était l’aîné de Robert. Il donne à Baudouin V un fils nommé Arr- noul ; mais cet Arnoul étoit fils « de Baudouin VI. H dit que Robert h- le Frison épousa la fille de Florent ls Duc de Frise ; Robert épousa Gertrude, non pas fille n»îs § veuve de Florent. Nous Wta 1 n comparé l’Edition de du Chesne I avec les Manuscrits du Roi N° ̃ 5506. 2. de S. Evroul, de S. OiipïT » de Rouen et nous avons eu soin 1 d’en marquer les variantes. I ̃ LXI. L’E{f|,se de Verdun a eu 1 plusieurs Historiographes. Bertaire, I Ecrivain du neuvième siècle, com- H posa une Chronique abrégée des I 31 premiers Evèques de cette H ville un Religieux du Monastère I de S. Vanne la conduisit jusqu’à ̃ Thierri quarantième Evèque qui I termine le milieu du onzième sie- M cle enfin Laurent d’abord Rcli- 9 gieux de S. Laurent de Liège en- M suite de S. Vanne de Verdun a B rrpris l’Histoire de ces Prélats à jB l’année 1018, et l’a continuée ̃ jusqu’à Pan 11 il. LaUrcnl tra- M vailloit avec soin il écrivoit .sur M «v qu’il avoit vu par lui-ruème, et M d’après les meilleurs Mémoires H qu’il lui fut possible de recueillir. fl H eut assez <ie critique pour s’éle- H ver au-dessus ries opinions fabuleu- fl ses qui laiso.ent remonter la pre- fl niiere origine de nos Eglises jus- I qu’aux Apôtres ou aux soixante- fl douze Disciples. Quoique le titre de H cet Ouvrage semble annoncer une H Histoire purement Ecclésiastique ; fl cependant on y trouve des traits H importons pour l’Histoire Civile fl par exeinjile, des détails sur les 9 différends de Godelïoi Duc de la H Basse Lorraine, avec t Empereur H Henri III, au/ sujet du Duché de H la Mosellane, ou Haute Lorraine, H J