Page:Bouquet - Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 24.djvu/79

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


CHRONOLOGIE DES BAILLI» ET DBS SÉNÉCHAUX.

7T

Trésor, d’où il résulte qùTl n’était ptas en fonction* le 9 «Membre 11991 • De Gajohero de Autretehe. milite, quondam ballivo Vironundie. • II avait gardé pour le roi. en 1 ao/S-j 196. la" ville de Bruges s ’et il commandait en i3oi là garnison de Lilie1.. (Jcillachï oiHlxiilir I.. jeune. 1198-1 3oi. OuUauim de Hangest le jeurie rendit compte de» revenus de la baillie à l’Ascension 1 «98 et i la Toussaint 1 19a ». « est cité dans leJooriw/ ia 7V.*or, romim bnHii de Vennandois*, mu dates sukti*» 1 8 etffe décembre 1998. »8 janvier 1 4 février, 5 et »Ç juin 1 » 99 et 7 février 1 3oo. Il prit uw part ’très «MÎT» a U levée des subsides dans sa baillicA 0 tint l’assise de SainUJuenlin U i£ janvier 1 «99». n ohaqpa, le 1 6 mai 1 lodT. dn» sergents de faire payer les sommes dues par les trois bans de Reims à Gaucher de Mutri II est mentionné elanl une pièce du TWbor de, ckorUs à la date du 1 novembre 3oo •, et dam un acte du mois d’ayril 1 3o que M. d’Herbomei a signale au» Archive* de Tournai Cette année 3oi il reçut mission de faire, avec Pierre, abbé de Saint-Corneille de Comptine, une enquête -un !e fait des veuves el des clercs mariés du diocèse de Noyon »•. H est question en 1 3o4 d’un règlement sur l’exercice du change à Tournai qui avait été fait par Ctiiltaimie de Hangest, ancien bailli de Vérmandois Dans une lettre sans date. tiuittaume de Hangest’le jeune, panetier du roi, rappelle un pave menl que la commune de Saint-Quentin avait effectué ou temps,, dit-il. que je fui balliui de Ver mendois ». ̃

C-sl indûment que Guillaume dr> Hangest a été placé à l’année 1 »6g «ur les catalogues des baillis de ennandois dressés par Coliiette et par Le Long. Jeau oi Tira. i3oi. le document relatif au change de Tournai dpnt il. a été question queli|ih-> ligne, plm haut cite Jean de Trie comme ancien baMi de Vermandois. D’autre part une "̃ <ir F>" r-mmy indique Jean de Trie comme prédécesseur de Jean de Waissi. Je suia porté » ’•n.ire Jean de Trie a quitté la baillie de Caux, peut-être pendant quelques moi*, pour venir administrer le Vennandois s

Jt.Kn m Vékm ? (JoUannts <U Vanit)..3o3. Jean de Veres est indiqué par Robert Mignon1» Il minime ayant rendu les compte, du Vérmandois au terme de r»oen*ion i3o3. Mais wrait-ce à n"" H l’»iHi ? J’aurais hésité à l’iriM-rire sur la liste s’il n’était pas connu pour avoir été bailli de Sens. Jko nr VVaimi (Jokannes dt Vtùriaar, J. )S’süsi). 303-. 3o6. Jean de Waissi est qUlIiIi~ de K«rde de lu (wHlie d.- Vennandois dans des actes du 1 6 octobre 1 3o3 », du mois de juin 1 3o’i m et du 3 octobre de la même année". D*s cette, année il dut a voir le titre de bailli, qui lui est donne ms une charte du 17 juillet i3o5», et dans les comptes qu’il rendit à l’Ascension de 3<» ;, H de i3oo". U est cité comme ancien bailli de Vennandois dans doit lettres de Philippe le Bel du .1 d.-ceinhre 1 307 «. u oojHmenoement de Tannée 1 3 1 1 il rendit compte des Milnetition» le>ee- .lanv sa baillie en 1 3oi et en ̃3o*». Rn avril 1 3o8. il procéda en qualité de commissaire du roi une e,,(JI1ete s,r le* droit. r.«pecufii de l’évéque de Limoges et de la commune de Saint-I>»nanl » II ne faudrait pas toir un bailli dans le Renaud de K.a>ech, garde de la baillie de Vermandoi.» · «|ii Houve cité la paKe ,7 !> de.s Archnes anciennu de In villr de Saint-QwnUn Il doit »ainr la ’I un garde du scci de la baillie.

Article de M. pnnek. BiwUnu, dans la Rrrut cri. Hqur. n’ du jg oct»l>rr )8{>4. p a64. Le roi l’.ity •̃iiMiy, le 31 juin ijy6. urotegi-r Ict bourgvott d* Hm^-v Funcl HrrnUno, Pkilipp, I. Brl n Flamdn |. 17.W1 i76.

/M., |>. 4i3.

lurent, dr Robrrt Mig»on «rt.6<J.– Hn. des kidor.. I XXII. |». 765 h. M», framjait io685, p. 1*1. M«  Iranmi. io565. j> »5. Bruwrl V–yt en fief II, l, |> ’i«7-

̃ Opiinos vaçtie baliivum Viromandw G. de H.n H’’«lo iiink>r»m.

Infini, ér Hoir, ! àtigHoH »rt. 1170, 1 »8o, i*bH •*V>. <433. >hH 3

1,. trckirei aneirnmu Jt Sminl-Qmemtm éd. Lcnuirc < 1 :>>.

Airk. admm. dt Reimi t. | p. liai

»W- XXXVIII, n’i7.

l’kilipp, i.bd*tU, Ttmnuuimê. p. ii.

Vol, «i’AïKln. DtCU», d.mU€oll«rtiooB«lu.r, »’" ’I, l>. fto.

A Jl)«rbom«, Pk,bff U /W fa, To»nm,,im,.

m. Funcl IWtano {Rmu crùifB/ “• du

̃•, L.l.rp 8o4. p. ,64) «Mirn. «m, tincta. à U Kr.lK.n <U- G«.fl»ainr<l.H.iir«n««BBéll, «Soi-iSofi |>. ii(«. tri ln,e, anctmiuu it Smi»t-Qatmtiii «d. Laowiif ï I

Collection CUiremWt. vol. J06. p. 3,7.

M. Funrk-BrenUno fArnu cntiqme jy <l.>|(rr 1894 p. ,6«) rapport* l«<iraini«lr«lx)ii <lr Jmn <<<> Tnr •ni anne«« 1 lut- 1 iq8.

ImrvmUlrr, ni. 69

Arckitei mMi-.JrSmimlQmenli». «J.LniMiire.p Urrt roMji dt Smiml Qmmlim, p. 18, n’ »n.

irrk. mmc. dt SmuU Qatmhf, p. 1 7J. L, Juin i.WnS, il oertifia la nomination <f*e le» habiUnU or Tou", .u,larne.ÍPnlf.¡1e ’<et’n’<~ft

aux Eut» de Tuor». Picot, Èutt dt l’U^pt It (U p 6ji. de Tonx Pteot. A<t /’tt~< /}~

M» latin loio de» Nom. ko. pi«oti ;>i.

’Compotai Joanmt drUHui, inililit h.il,>, ,n, ui.ii.ljr, hccciiii. > M», fraaçai» 10691. P :>R6 Ank. iw dt SmùaQmtmtu p. 1 76. Urr, m.

de Saimt-Qmmli» a. Jo, n* «nu.

•Gooipotu* domim Jokannu oV Huui, nulili». bJBvi Virom.. (Pour le ton» de IA»rra«on i.V>5 ( Ji»rt« de BJo», n’ 6o5._ Hm. dm autor l XXII 1, |>. 766 k M 7fi8

p. Obm. et III. p. is9– M. Funck BrrnUno Htrmt crttifmt. n* do 19 ociobra 1894. p. i64) pUc.al.nnw 1 J 1 o l’adaiaidntiaa 6m ima de Votuy >.

Im*ml. dt R. Migmcm. art. i^rti&i ;.

Gmbert, La tmmmmm d» Sàmil*wm,*d de oUml,

p. 170.