Page:Bourgeois - Pour la Société des Nations.djvu/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L’ŒUVRE DE LÉON BOURGEOIS

L’œuvre de Léon Bourgeois est complexe et touche à tous les problèmes principaux de la politique et de la sociologie : cependant il est possible de la résumer d’un mot qui en montre la parfaite unité, et qu’il a inscrit sur l’un de ses premiers livres, c’est le mot « solidarité ».

Le fait de la solidarité universelle dans le monde biologique comme dans le monde économique n’est plus aujourd’hui contesté par personne, et par ses écrits, par ses discours, Léon Bourgeois a certainement contribué dans une large mesure à le mettre définitivement en lumière. Que tous les êtres soient dans une interdépendance étroite vis-à-vis les uns des autres « que les êtres humains, en particulier, soient plus que tous les autres rigoureusement soumis à cette loi puisqu’elle ne régit pas seulement leur développement physique, mais leur pensée même et leur conscience », nul plus que lui ne l’a démontré.

Mais, ce qui lui revient peut-être plus directement dans l’évolution des idées nouvelles, c’est d’avoir montré clairement que la solidarité de fait qui pèse sur les hommes et à laquelle nul d’entre eux ne peut se soustraire, ne résout pas aveuglément le problème de la vie morale