Page:Bruel - Études sur la chronologie des rois de France et de Bourgogne.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
—( 14 )—

Cependant Robert, frère d’Eudes, et Raoul, duc de Bourgogne, furent élus rois de France, l’un en 922, l’autre en 923. Charles le Simple, vaincu le 15 juin 923 dans un combat où il avait tué Robert, est bientôt après arrêté par Herbert, comte de Vermandois, et jeté dans une prison où il mourut le 7 octobre 929. Nous avons rappelé ces divers événements parce que plusieurs d’entre eux fournissent des points de départ pour le règne de Charles le Simple, savoir le 28 janvier 893, le 1er ou le 3 janvier 898, etc.

1o Du 3 janvier 898.

Le premier de nos actes qui fasse mention de Charles le Simple est celui qui signale sa lutte avec le roi Eudes (no 53). Mais nous ne croyons pas que son règne ait commencé en Bourgogne avant 898[1] ; d’une part, en effet, nous avons trouvé ci-dessus un acte daté de l’an 1er après la mort d’Eudes (898, mars), et d’autre part, le règne a commencé certainement avant 899, date que l’on assigne d’ordinaire à la reconnaissance de Charles le Simple en Bourgogne. La preuve s’en trouve dans les chartes suivantes :

No 94. (B. N. cop. 3-172.) Die sabatto, kalendas novembris anno VIIII regnante Karlo rege. Samedi 1er novembre donne pour lettre dominicale E. Or, 906 a E. 906, 1er novembre.

No 195. (B. N. cop. 4-21.) Die dominico, idus febroario, anno XVII regnante Karlo rege. Dimanche 13 février exige B pour lettre domin. Or, 914 a B. La 1re année commence avant le 13 février 898. Donc ce point de départ nous paraît suffisamment justifié. On a compté, en Bourgogne, les années de Charles le Simple du commencement de 898.

Nous croyons inutile de donner toutes les dates des actes qui se rangent dans ce système ; nous en citerons quelques-unes des plus importantes et nous ajouterons seulement les numéros des chartes ainsi datées, renvoyant à notre volume pour le texte lui-même.

Le premier acte est le no 63. (B. N. cop. 3-69.) Die lunis, in mense aprilo, anno primo rennante Karlo rege. 898, avril.

Le no 71 (B. N. cop. 3-149) prouve que l’on ne comptait alors le règne de Charles le Simple qu’à partir de la mort

  1. Cela est vrai au moins pour les premières années. On verra plus loin que par la suite les scribes ont fait remonter le commencement du règne jusqu’à 893.