Page:Brunetière - Manuel de l’histoire de la littérature française, 1898.djvu/550

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
530
TABLE

p. 345 ; — IV. Les Économistes, p. 356 ; — V. Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, p. 359 ; — VI. La fin de la tragédie, p. 363 ; — VII. André-Marie de Chénier, p. 367 ; — VIII. Buffon, p. 372 ; — IX. Condorcet, p. 379 ; — X. Bernardin de Saint-Pierre, p. 382.


LIVRE III
L’AGE MODERNE
1801-1875
P. 388-524.


Première Époque
P. 388-442.


De la publication du « Génie du Christianisme »
à la « première » des « Burgraves ».
1802-1843


I. Chateaubriand, p. 388 ; — II. Mme Staël, p. 394 ; — III. Les Idéologues, p. 398 ; — IV. M. de Bonald, p. 400 ; — V. Joseph de Maistre, p. 402 ; — VI. Paul-Louis Courier, p. 406 ; — VII. Béranger, p. 407 ; — VIII. Lamennais, 412 ; — IX. Stendhal, p. 417 ; — X Lamartine, p. 421 ; — XI. Le Triumvirat de Sorbonne, p. 428 ; — XII. Augustin Thierry, p. 430 ; — XIII. Le théâtre romantique, p. 432 ; — XIV. Alfred de Musset, p. 435 ; — XV. Prosper Mérimée, p. 438 ; — XVI. Alexis de Tocqueville, p. 440.


Deuxième Époque
P. 442-483.


Des « Burgraves » à la « Légende des siècles ».
1843-1859
I
Honoré de Balzac.
P. 442-453.