Page:Brunhoff – Histoire de Babar, le petit éléphant (1931).djvu/25

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Pourtant
Babar n’est pas tout à fait heureux :
il ne peut plus jouer
dans la grande forêt
avec ses petits cousins
et ses amis les singes

Souvent, à la fenêtre,
il rêve en pensant
à son enfance,
et pleure
en se rappelant
sa maman.


Histoire de Babar - page 24.jpg

]]