Page:Buies - Le Saguenay et le bassin du Lac St-Jean, 1896.djvu/235

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Buies - Le Saguenay et le bassin du Lac St-Jean, 1896 (page 235 crop).jpg

CHAPITRE XI




LE LAC SAINT-JEAN




I


Nous voilà enfin arrivés devant cette petite mer qui est restée en quelque sorte légendaire jusqu’à nos jours, dont le nom frappe encore singulièrement bien des oreilles, et sur laquelle a plané pendant bien longtemps le voile mystérieux qui couvre l’immense solitude du nord. Il y a cinquante ans à peine, personne n’aurait osé croire qu’on pût seulement se rendre jusqu’au lac Saint-Jean : c’était tellement loin dans le nord ! Le pays qui l’entourait ne pouvait être que la demeure des animaux à fourrures, et seuls, les Indiens étaient regardés comme pouvant se hasarder dans ces sombres retraites, que protégeait la