Page:Bulletin du comité historique des arts et monuments, volume 1, 1849.djvu/71

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 61 —
« Pour ce paie par lesdictes lettres mandement dudit messire Giles et quictance dicellui Philippe de Peronne. Renduz ycy 
 xxxii. l. ii. s.
ii. d. p.
« A Watier Poiselart chauderonnier demourant à Compiengne pour avoir fait et livre les iii bannieres darain devant dictes contenant chacune ii piez demi et iii doye de long pour mectre et asseoir sur les iii poincons d’icelle chappelle oratoire et viz au pris de xviii s. p. chacune banniere valent liiii s. p.
 
« A lui pour avoir fait paindre lesdictes bannieres et armoyer des armes de mondit seigneur le duc au pris de xvi s. p. chacune banniere valent xlviii s. p. Pour tout c. ii s. p.
 
« Si comme par lettres certifficatoires de maistre Jehan Bouree charpentier maistre des euvres[1] de mondit seigneur le duc en ses contez de Valois et de Beaumont donnees le xixe jour de mars m. ccc. iiiixx peut plus a plain apparoir. Pour ce paie par lesdictes lettres mandement dudit messire Giles et quictance dudit Watier. Rendus ycy 
 c. ii. s. p.
« A Philippe de Peronne dessus nomme pour avoir ferre de son fer neuf huys enchassillez[2] qui sont en ladicte chappelle oratoire et viz chacun huys de v. liens fournis de clous deux crampons ii. fiches i. tirouer i. petit verroul et ung cliquet a palette[3] au pris de xvi, s. p. chacun huys par marche fait a lui valent vii. l. iiii. s. p.
 
« A lui pour v. ploustres[4] fourniz de verroux vertevelles cloux crampons et de deux clefz chacun quil a livrez et assis en v des huys dessusdiz au pris de vii. s. p. chacun ploustre valent xxxv. s. p.
 
  1. Autre maître de l’œuvre, ou architecte.
  2. Ajustés dans un châssis ou bâtis de bois.
  3. Ferrures de portes.
  4. Serrure à vertevelle. (Ducange, Roquefort.)