Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/229

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
— 226 —

vons tirer cette conclusion, que ledoyeuné de Fotigères, tel que nous le voyons constitué dans les trois derniers siècles, était formé de la réunion de trois doyennés, fondés, dans le principe, sous les noms de Fougères, Vendel et Lotwig-né, et dont le premier avait absorbé les deux autres.

Le doyenné de Veudel devait comprendre, comme l’a dit M. de la Borderie, les vingt paroisses et la trève qui COllSlÎr tuaient l’ancien Vendelaîs.,

Quant au doyenné de Louvigné, je ne puis que hasarder une conjecture sur les éléments qui étaient entrés dans sa formation. Il me paraît hors de doute qu’il comprenait les neuf paroisses de la circonscription féodale dont il portail. le nompde la voirie de Louvigné ; maisen tenant compte de l’étendue moyenne des autres doyennés du diocèse, je croirais devoir lui donner une plus grande extension et rapporter a sa juridiction huit paroisses dépendant du Coglais ; que leur position géographique semble rattacher à celle de Louuigné dans un même groupe administratif ;

Il aurait donc compris dix-sept paroisses, et vingt-cinq

seraient restées pour le doyenné de Fougères.

Ainsise trouve rétablie entre nos doyennés cetteiharmonie que nous trouvons généralement a l’origine de toutes nos institutions religieuses, et dont la considération m’a lÏourni la première pensée des recherches auxquelles je me suis livré.

Je crois devoir donner ici la liste complète des paroisses et autres bénéfices dépendant du doyenné de Fougères, d’après

les anciens pouillés du diocèse, en les subordonnant en même

temps aux anciens doyenués, à la juridiction desquels nous avons constaté qu’i la devaient avoir appartenu. a a

Je joins au nom de chaque paroisse ou bénéfice l’indica—’ tion de sa qualité, le nomldti présentateur et le montant de la taxe qui lui était dévolue dans la levée des contributions ecclésiastiques.