Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/246

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
— 243 —

les denrées et marchandises qui passaient par le chemin chartier. (Aveu précité.)

II. La terre des Haries, avec droit de basse justice dans les fiefs qui en dépendaient.

La terre des Haries se composait, à la fin du xv1e siècle, de la maison seigneuriale avec ses dépendances, les trois métairies des Grande et Petite-Hem", du Donzaine ou Illétairie-Neuve, et du moulin de Courtcilic.

Elle avait dans sa mouvance les fiefs suivants, situés dans les paroisses de Dompicrre, de Lilitré, de La Celle-en-Luitré, de Javené et de Parce : la llîorinais, la Graf/‘ardière, ’la Bavssetière, la Boche ou la Chaérinc, la Guënaudié-re, le Haut et Bgs- Loisil, la Frazelière, la Pouvez-t’être, la Houducière, les

"Landes, le grand fief du bourg de Javené, le Bois-Grosse. la

Haya-is, la Charbonnière, Çures, la Rebesque ou la Brèche, et enfin une partie des fiefs dfidrdillouæ et de la Fouaau ; dière. a a ’ ’

En 1645, Germain Le Limonniervendit tous ces fiefs, à la réserve de celui de la Jlforinais, à René du Bois-le-Houx’, à la charge de payer le donaire de Perronnelle Œlälrbrée, veuve de Michel [Je Limonnier, sieur (le La Marche, son oncle.

"Par le même contrat, le seigneur du Bois-le-Houx concéda au vendeur un droit de basse justice et d’enfen avec celui (Parmoirics au côté droit de l’église de Dompierre, devant l’autel de saint Jean.

Les Haries appartenaient en 1476 à Pierre de la Bonexière ; en 156%, à Gabriel de Montgommery, comte de Longes, de Bourgbarré ; des Rochers, etc. ’ A

Au commencement du xv11e siècle, à Leonard de la Bizaie, sieur depBeauehêne, inari de Andrée Le Jariel ; qui l’échangea avec Jean Le Linionnier ; lequel en prit le nom. A

En 1629, un de ses successeurs, M. Édouard Le Limonnier, les vendit à Jean Hameau, qui sept ans- plus tard, en