Page:Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine, volume 8.djvu/259

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
— 256 —

l’arcade de l’entrée a son archivolte relevée par des choux frisés et (l’outres ornements du xi“ siècle. l Les murs de l’église conservent extérieurement les traces d’une litre. A On lit sur une des sablières, à l’intérieur, l’inscription suivanté :

C. TuHayee ‘me fist faire. 1544.

Et sur un des piliers, cette autre inscription :

J. de la-Bue et-. Marie de la Tousche sa l’ema fisdrent.

Une pierre du mur septentrional, ä l’extérieur, porte le nom de Ilenis. Ce nom, que l’on trouve également sur l’une des pierres de la côtière Nord de l’église Saint-Léonard, donne lieu (le supposer que les deux églises ont été, en partie du moins, Pœnvre du même architecte. a

La tour de Javené est fort élevée : elle a cnÿiron 1E0 mètres « le hauteur..,

Une inscription, placée sur la porte occidentale, nous apprend que cette partie fut faite en 1544. Cette inscription, gravée sur un écusson, zut-dessus d’un are Pudor qui couronne la porte, est ainsi conçue :

INRI.

A544. [E

FU S VP.. OZEE. (y posée.)

/