Page:Bulletins de l’Académie royale de Belgique, série 2, tome 7, 1859.djvu/690

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche