Page:Busch - Découvertes d’un bibliophile.djvu/55

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




SUPPLÉMENT


AUX


DÉCOUVERTES


D’UN BIBLIOPHILE


ou


RÉPONSE À L’ÉCRIT INTITULÉ :


LES DÉCOUVERTES D’UN BIBLIOPHILE


RÉDUITES À LEUR JUSTE VALEUR.


« Ma cause est forte, elle cet inexpugnable. Ma personne est faible : c’est là qu’ils ont dirigé leurs coups. »
Comte de Montlosier







STRASBOURG,
IMPRIMERIE DE G. SILBERMANN, PLACE SAINT-THOMAS, 3.
1843.