Page:Butin - Le Corset.djvu/57

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

— 55

Influence du Corset sur l'appareil respiratoire.

Sappey a dit de la respiration :

a C'est en vain que l'on chercherait dans l'économie un appareil où l'énergie de fonction soit plus rigoureusement liée au volume des organes ; une poitrine largement développée accuse toujours des poumons volumineux, une respiration puissante, une circulation rapide, une nutrition active, un grand développement des muscles ; elle annonce, en un mot, la plénitude de la vie et la vigueur de la constitution. »

Il en est tout différemment lorsque le thorax supporte la constriction d'un corset. Les poumons, étant comprimés et refoulés, se développent mal, le champ respiratoire est diminué. Les parois thoraciques, le diaphragme et les fausses côtes sont, en partie, immobilisés. Toutes les femmes qui portent un corset trop serré avouent qu'elles ne peuvent respirer à fond. Cette gêne est surtout accusée après les repas, la marche rapide ou la course, etc.

Si la respiration est moins ample, moins active, dimi-