Page:Butin - Le Corset.djvu/80

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

— 78 —

A l'aide de moules reproduisant la configuration de l'es tomac chez des femmes de divers âges, M. Ziemsen a bien mis en évidence la situation de plus en plus vicieuse que donne à cet organe la constriction exagérée et prolongée de la taille par l'abus du corset : le grand axe tend à devenir vertical, l'estomac prend une forme cylindroïde qui rappelle celle du gros intestin dilaté et la région pylorique s'abaisse de plus en plus dans l'abdomen. De cet abaissement résulte un obstacle au passage de la masse alimentaire du pylore dans le duodénum ; de là l'exagération du péristaltisme stomacal, qui devient douloureux quelques heures après le repas, de là la dilatation de l'estomac et l'entéroptose consécutive. Aussi, dans tous les cas d'atonie gastro-intestinale neurasthénique de la femme, faut-il conseiller à la malade d'éviter cette constriction de la taille, et, dans les cas graves, lui faire comprendre la nécessité de supprimer entièrement le corset. »

MM. Glénard et Fa tire sont moins affirmatifs sur le rôle étiologique du corset dans l'entéroptose; ils constatent cependant que le corset trop serré intervient toujours comme cause secondaire de l'entéroptose qu'il augmente et accélère.