Page:Calloch - A Genoux.djvu/106

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


En la Celtie, debout, chantera un Credo, — Si solennel que le front de chaque peuple se courbera devant Dieu

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·
Le blé que nous avons semé, nos fils le récolteront, — semé par nous dans les larmes, ils le moissonneront dans la joie !
Paris, 1914.