Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/228

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


culation, & ne manquera pas de rehausser le prix des denrées & des marchandises dans tous les canaux de circulation où il entrera. L’augmentation de l’argent entraînera une augmentation de dépense, & cette augmentation de dépense entraînera une augmentation des prix du Marché dans les plus hautes années du troc, & par degré dans les plus basses.

Tout le monde est d’accord que l’abondance de l’argent ou son augmentation dans le troc, enchérit le prix de toutes choses. La quantité d’argent qu’on a apportée de l’Amérique en Europe depuis deux siecles, justifie par experience cette vérité.

M. Locke pose comme une Maxime fondamentale que la quantité des denrées & des marchandises, proportionnée à la quantité de l’argent, sert de regle au prix du Marché. J’ai tâ-