Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/396

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à vingt schellins au lieu de vingt-un schellins, & perdre avec l’Etranger le double de ce qu’on y a déja perdu, si on n’aime mieux suivre la voie naturelle, mettre les especes d’argent au prix du Marché. Il n’y a que le prix du Marché qui puisse trouver la proportion de la valeur de l’or à l’argent, de même que toutes les proportions des valeurs. La réduction de M. Newton de la guinée à vingt-un schellings n’a été calculée que pour empêcher qu’on n’enlevât les especes d’argent foibles & usées qui restent dans la circulation : elle n’étoit pas calculée pour fixer dans les monnoies d’or & d’argent la véritable proportion de leur prix, je veux dire par leur véritable proportion, celle qui est fixée par les prix du Marché. Ce prix est toujours la pierre de touche dans ces matieres ; les variations en sont assez lentes, pour donner