Page:Cantillon - Essai sur la nature du commerce en général.djvu/445

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Il est donc constant qu’une Banque d’intelligence avec un Ministre, est capable de hausser & de soutenir le prix des fonds publics, & de baisser le prix de l’intérêt dans l’État au gré de ce Ministre, lorsque les opérations en sont menagées avec discrétion, & par-là de libérer les dettes de l’État ; mais ces rafinemens qui ouvrent la porte à gagner de grandes fortunes, ne sont que très rarement menagés pour l’utilité seule de l’État ; & les opérateurs s’y corrompent le plus souvent. Les billets de banque extraordinaires, qu’on fabrique & qu’on répand dans ces occasions, ne dérangent pas la circulation, parcequ’étant emploïés à l’achat & vente de fonds capitaux, ils ne servent pas à la dépense des familles, & qu’on ne les convertit point en argent ; mais si quelque crainte ou accident imprévu poussoit les