Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/244

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Mlle DE PÉRAUDIERE.

Vous avez très-bien joué votre rôle ; & j’ai eu le plaisir de me venger de l’inquiétude que vous m’avez causée avec ce prétendu mariage.


Le CHEVALIER.

Oui, vous m’avez engagé dans une aventure, dont je ne sais pas comment je me tirerai.


Mlle DE PÉRAUDIERE.

Mais, très-bien : par ce moyen, je m’assure le plaisir de vous voir tous les jours, & de n’avoir plus d’inquiétude de vous perdre.


Le CHEVALIER.

Oui ; mais Madame votre mère sera, peut-être, pressée de conclure ?


Mlle DE PÉRAUDIERE.

Ne lui ai-je pas annoncé que vous ne vouliez pas vous marier avant un an ?


Le CHEVALIER.

Il est vrai ; mais…


Mlle DE PÉRAUDIERE.

Mais, mon oncle peut arriver d’un moment à l’autre, & d’ici à ce moment-là, nous ne nous quitterons plus.